Editorial

Transparence - Mise en place de la plateforme de recrutement des candidats futurs avocats missionnés

Mis à jour le 06.07.2018

Les missions de l’Ordre sont nombreuses : gestion du tableau, déontologie, fixation des honoraires, arbitrage, service social, aide des confrères en difficulté, telles que prévues par le Décret du 27 novembre 1991, le Règlement Intérieur National et le Règlement Intérieur du Barreau de Paris.

L’Ordre ne peut fonctionner sans avocats impliqués, compétents et réactifs. Moderniser et rendre plus transparente la gestion des ressources humaines est devenu une nécessité.
Encore faut-il le faire en préservant la continuité du fonctionnement de notre institution et la qualité des services qu’elle rend.

Après un temps de réflexion et de concertation avec le conseil de l’Ordre et le Barreau, nous avons mis en place :

  • une plateforme dédiée au recrutement (H/F) des candidats futurs avocats missionnés par l’Ordre accessible sur le site internet : https://ssl.avocatparis.org/avosoffres/accueil.aspx
    ces offres seront publiées régulièrement et tout avocat du Barreau de Paris pourra y déposer sa candidature.
  • Analyse des offres :

Ces offres seront anonymisées et étudiées par une commission composée d’un représentant du Bâtonnier, d’un représentant de la commission réforme et modernisation de l’Ordre, du responsable du service concerné par l’offre de mission, d’un représentant de la commission des finances, d’un MCO et d’un avocat du Barreau de Paris (à jour de ses cotisations) tirés au sort.
Nous avons voulu associer plus directement les membres de notre Barreau au fonctionnement de notre Ordre.

  • Sélection de 5 candidats:

L’objectif de la commission est de retenir 5 candidats qui seront auditionnés afin d’auditer leurs capacités à remplir les fonctions recherchées et leur expérience.

  • Publication:

Le nom du candidat retenu sera publié sur la plateforme

  • Rémunération:

Les rémunérations seront fixées en fonction de la complexité des missions à remplir et du volume de travail.

  • Toutes les missions sont-elles ouvertes ?

Il suffit de se reporter au texte, et notamment à l’article 21 de la loi du 31 décembre 1971 modifiée, réservant au Bâtonnier certaines missions. Est-ce à dire qu’il n’y aurait aucun contrôle ni aucune transparence ? Respectueux de nos institutions et de leur bon fonctionnement, ce contrôle incombe au conseil de l’Ordre conformément à l’article 17 de cette même loi et à la commission des finances.
La transparence est assurée par la visibilité des fonctions et rémunérations des confrères missionnés ainsi désignés.

  • Aller plus loin :

Poursuivant notre politique d’ouverture et de proximité de l’Ordre, nous avons décidé d’établir une liste de confrères par domaine d’activités avec lesquels les services de l’Ordre pourront travailler de manière privilégiée à des conditions tarifaires négociées à l’avance.
Tout avocat du Barreau de Paris pourra via la plateforme faire offre de candidature.

  • Process en action:

Le process est lancé avec 4 postes afin de valider son efficacité et corriger ses éventuelles imperfections. Comme tout process, la recherche d’efficacité suppose souplesse et adaptation. Un retour d’expérience s’impose avant de lancer la procédure à une plus grande échelle.
Nous vous tiendrons régulièrement informés.
Nous souhaitons recueillir vos observations et suggestions et nos colonnes seront autant d’occasions d’échanger à ce sujet.

Marie-Aimée PEYRON, Bâtonnier
Basile ADER, Vice - Bâtonnier

Pour candidater rendez-vous sur notre nouvel espace ICI