Editorial

Retour sur le Campus international Berlin

Mis à jour le 07.02.2019

Les 31 janvier et 1er février derniers, le barreau de Paris a organisé, conjointement avec le Deutscher Anwaltverein, principale organisation de la profession d’avocat en Allemagne, un Campus international thématique intitulé « Numérique et legal tech : regards croisés franco-allemands ».

Avec plus de 270 participants, rassemblés en plein de cœur de Berlin, cet évènement a permis la rencontre entre deux grandes places de droit possédant une forte expertise dans le domaine du numérique.

Pendant deux jours, professionnels du droit, universitaires, ingénieurs, membres d’entreprises, représentants politiques et institutionnels ont pu échanger et assister à dix tables rondes qui ont été l’occasion de débats techniques et prospectifs, et de regards croisés sur les pratiques française et allemande dans les domaines du numérique et des legal tech.

Plusieurs sujets ont ainsi été évoqués, parmi lesquels, l’impact des legal tech sur la pratique professionnelle dans les petites et grandes structures, l’intelligence artificielle et la robot éthique (avec l’exemple de la justice prédictive), l’accès à la justice à l’ère du numérique, les smarts contracts et la blockchain, la protection des données, ou encore les nouveaux outils et contenus qui accompagnent les changements dans la formation professionnelle et le développement des cabinets.

Une session intitulée « legal tech live pitch » fut l’occasion de présenter l’Incubateur du barreau de Paris, le réseau international des incubateurs d’avocats et le premier programme d’incubation physique des start-ups du droit.

Lors des discours officiels, Dr. Katarina Barley, ministre de la Justice et de la Protection des consommateurs de la République fédérale d’Allemagne, et Valérie Delnaud, adjointe au directeur des Affaires civiles et du Sceau au ministère de la Justice de la République française, représentant la garde des Sceaux, ont souligné, dans le domaine du numérique mais aussi au-delà, l’importance de la coopération franco-allemande, en invoquant la signature du Traité d’Aix-la-Chapelle survenue quelques jours auparavant, le 22 janvier 2019. Le Campus international s’inscrit à cet égard dans la droite ligne de cet accord bilatéral et constitue l’une des premières actions concrètes le mettant en œuvre.

Face au succès de l’événement, le bâtonnier de Paris, Marie-Aimée Peyron, le vice-bâtonnier de Paris, Basile Ader, et le président du Deutscher Anwaltverein, Ulrich Schellenberg, ont appelé de leurs vœux la poursuite des échanges et le renforcement de la coopération franco-allemande.